En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouveautés

(depuis 20 jours)

Blog - Exploit

VDH, l'éternel solitaire  -  par   rvknobzh

Coup de Chapeau à Monsieur Jean-Luc Van Den Hedde.

Bien que né à Amiens, il s'est établit à Lorient pour être au plus près de la mer dont il tombe très jeune sous le charme.

Celui que dans le milieu de la voile on appelle VDH, a déjà réalisé 5 tours du monde à la voile en solitaire lorsqu'il quitte Les Sables d'Olonnes le 1er juillet 2018 pour s'engager dans la Golden Globe Race (GGR). En effet, il a à son actif 2 participations au BOC (1986 et 1995) et 2 engagements au Vendée Globe (1990 et 1993) auquel il convient d'ajouter, en 2004, le record du tour du monde dans le sens Est-Ouest.

Autant dire que vivre des aventures maritimes n'est pas pour l'homme un départ vers l'inconnu.

Toutefois, la GGR n'est pas une course comme les autres puisqu'elle se rapproche de la course Golden Globe du Sunday Times de 1968. C'est-à-dire avec des bateaux similaires (taille, poids, équipements), sans escales, sans routage extérieur, sans électronique ni GPS et sans assistance.

Après un peu plus de 212 jours passés en mer, Jean-Luc Van Den Hedde a franchit la ligne d'arrivée ce mardi 29 janvier 2019 à 10h13.

Sur 18 navigateurs au départ, seuls 6 sont encore en course.

Respect Monsieur Van Den Hedde.

Visiter son site.

Coup de Chapeau à Monsieur Jean-Luc Van Den Hedde.

Bien que né à Amiens, il s'est établit à Lorient pour être au plus près de la mer dont il tombe très jeune sous le charme.

Celui que dans le milieu de la voile on appelle VDH, a déjà réalisé 5 tours du monde à la voile en solitaire lorsqu'il quitte Les Sables d'Olonnes le 1er juillet 2018 pour s'engager dans la Golden Globe Race (GGR). En effet, il a à son actif 2 participations au BOC (1986 et 1995) et 2 engagements au Vendée Globe (1990 et 1993) auquel il convient d'ajouter, en 2004, le record du tour du monde dans le sens Est-Ouest.

Autant dire que vivre des aventures maritimes n'est pas pour l'homme un départ vers l'inconnu.

Toutefois, la GGR n'est pas une course comme les autres puisqu'elle se rapproche de la course Golden Globe du Sunday Times de 1968. C'est-à-dire avec des bateaux similaires (taille, poids, équipements), sans escales, sans routage extérieur, sans électronique ni GPS et sans assistance.

Après un peu plus de 212 jours passés en mer, Jean-Luc Van Den Hedde a franchit la ligne d'arrivée ce mardi 29 janvier 2019 à 10h13.

Sur 18 navigateurs au départ, seuls 6 sont encore en course.

Respect Monsieur Van Den Hedde.

Visiter son site.

Fermer

Publié le 11/02/2019 22:38   |